18/04/2006

Cruel dilème : EOS 5D ou EOS 1D mark IIn ?

Pouvez-vous aider Olivier ? Voici sa question : 5D ou 1D ? Pour ma part j'ai bien une petite idée : lire le test du 5D aux Philippines et ses nombreux commentaires... On attend vos réponses !

Vibert_mg_9557_medium"Bonjour à tous.  Je suis devant un cruel dilème. Je suis photographe pro, essentiellement dans le domaine du reportage en entreprise. Je fais également un peu de studio (pub...) . Je suis actuellement equipé d'un 20D qui me convient très bien en reportage. Je cherche un nouveau boitier et je suis plutot embêté. En effet j'hésite entre un 5D et un 1D mkII N.

Le problème c'est que j'arrive pas à me décider !! Quand je vois les photos de JFV je me dis que le 5D est splendide, efficace en reportage, et très polyvalent (meilleur gestion du bruit etc...) donc pas mauvais pour le studio non plus et avec une belle resolution.

Le 1DmkIIN lui est bien construit, impressionnant pour les clients (non expert)... lol ça fait serieux. Son poids n'est pas un problème dans mon activité. Mais son capteur de 8Mpix me fait hesiter pour le studio (qui n'est pas sa specialité). La gestion du bruit est inférieur à celle du 5D aussi... Et le facteur de 1,3 me dérange pour le grand angle.

Que feriez vous à ma place ? "

N'hésitez pas à répondre à Olivier, vos conseils profiteront à tous ! MAJ : Pour complèter votre information, je vous livre mon expérience de ces derniers jours ou j'ai fait des images de snowboard avec mon 5D lors du Taravana Freestyle aux 2 Alpes (j'y ai croisé d'ailleurs un lecteur sympa de Macandphoto qui participait au concours photo). C'est vrai qu'il est difficile de se lancer dans des séquences en rafale... Cela dit, il suffit d'appuier au bon moment pour saisir une belle action (comme c'est le cas ci-dessus)... A moins d'être au bord d'un circuit de F1 ou dans une utilisation vraiment très pointue, le 5D s'en sort donc pas trop mal en sport. Il ne faudrait pas non plus oublier l'EOS 30D, très rapide et qui délivre des images superbes parfaitement utilisables en grand format !

Et pour finir, j'apprend à l'instant que l'ami François vient de publier son très attendu et très helvétique test du 5D sur Cuk.ch  ! A imprimer de toute urgence...

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (21) | TrackBack

Opération afiliate : 15% offerts sur Iview Media Pro

Awards Après plusieurs années de travaux pratiques quotidiens et après avoir essayé tous les catalogueurs d'images... Nous affirmons que Iview Media Pro (disponible en 5 langues sur Mac et PC), est l'une (sinon la) meilleure solution accessible aux photographes et aux petites (ou moyennes) structures...

C'est également le choix préféré de la presse photo  et informatique unanime ! Pour un prix raisonnable, vous disposez de la solution la plus complète disponible sur le marché.

Banner_468x60_2

Nous sommes donc très heureux d'offrir à nos lecteurs une remise de 15% sur l'achat de Iview Media Pro : 143,65 € au lieu de 169 € ( et seulement 33,99 € pour la version standard ). Macandphoto touche 10% sur cette vente, ce qui nous permet d'exister. Cliquez sur la bannière ci dessus pour en profiter...

Pour en savoir plus : Le site officiel - Sa traduction en français - Le Manuel gratuit en français - 10 outils en 1 - Revue détaillée des fonctions - iView en images - Le choix des pros - Awards et tests de la presse -

Posted by Actionreporter | Permalink | TrackBack

28/03/2006

Comparatif EOS 5D versus D200 !

Match_d200_5d Je vous livre le lien vers un interessant test comparatif publié sur digitalcamerainfo.com, entre le Canon EOS 5D et le Nikon D200 ; les deux appareils les plus intéressants du moment (quoique le vrai concurent du D200 soit plutôt à trouver du côté de l'EOS 30D)... Les passionnés ne manqueront pas de s'y plonger !

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (18) | TrackBack

01/03/2006

Test de l'EOS 5D, suite...

Canon5d_front_1Ceux qui ont aimé mon test sur le terrain de l'EOS 5D aux Philippines seront bien inspirés d'aller lire celui écrit par l'excellent Volker Gilbert (Volker est son prénom) sur l'excellent Macdigit (que j'en profite pour saluer)... Ils y trouveront des tas d'infos complémentaires très intéressantes et forts techniques...

Vous comprendrez notamment très bien (car c'est fort bien expliqué) pourquoi les images issues du capteur de grande taille du 5D sont excellentes ; y compris dans les hautes sensibilités avec une bonne maîtrise du bruit. Je partage l'avis de Volker (de son prénom) sur de nombreux points (écran, viseur, ergonomie, qualité d'image, etc...), mais je ne suis pas d'accord avec lui sur un léger détail (qui est le véritable objet de ce post, en plus du fait que je voulais ajouter mes dernières images du port d'Aberdeen)... Et c'est là que ça commence à être intéressant ; ce qui vous aidera à vous faire une opinion personnelle sur l'appareil.
 

_mg_8072A gauche, une vision (parmi d'autres) des transports en commun dans la ville la plus moderne du monde. Vous pouvez payer le passage dans cette jonque presque ancestrale, par simple apposition sur un terminal électronique d'une carte prépayée : ça fait bip et vous voilà délesté de 10 HKD. La carte marche aussi dans de nombreux commerces. A Hong-Kong, la monnaie électronique est depuis plusieurs années une réalité quotidienne...

La question de la porte d'accès à la carte et aux accus. Gilbert trouve que la trappe d'accès à la carte semble fragile et non étanche. C'est une opinion répandue, j'avais lu la même chose à propos du D60, du 10D et du 20D (qui avaient la même porte ou presque) dans plusieurs tests parus dans la presse spécialisée.

_mg_7500Ce n'est pas pour défendre Canon (qui n'a pas besoin de mon aide pour vendre ses boîtiers), mais je tiens à rassurer ceux qui auraient envie d'un 5D (ou d'un 30D) pour aller "barouder"... Cette porte ne pose ABSOLUMENT aucun problème, idem pour le compartiment des accus (que je trouve juste être un peu difficile à ouvrir avec des ongles courts)... Je l'affirme pour m'être servi quotidiennement de l'EOS 5D depuis deux mois en pleine nature et surtout parce que j'ai quatre années de recul concernant l'utilisation de ses ancêtres !

_mg_8291... descente de la jonque bus ! Mêmes réglages que précédemment, j'apprécie le beau flou d'arrière plan que génère le capteur de mon 5D à 2.8...

Et je vous promets que je ne les ai jamais ménagés mes D60, 10D, 20D et 5D (sable, haute altitude, humidité, ils ont tout fait). Et je précise encore que j'en ai eu deux de chaque modèle (excepté le 5D), donc si cette porte avait dû  poser problème, je n'y aurais pas échappé et j'aurais fini par m'en rendre compte...

_mg_7019_2_mg_6700_1Je la trouve même assez pratique et rapide à ouvrir (avec une seule main, ce qui m'a souvent bien aidé en situations acrobatiques). En 4 ans d'utilisation elle ne s'est jamais ouverte inopportunément. Par ailleurs sachant que les cartes ne craignent en rien l'humidité (on peut les passer dans la machine à laver parait-il), l'absence de joint étanche n'est pas un gros scandale sur un appareil qui n'est pas entièrement tropicalisé. Donc je ne puis être complètement d'accord lorsque l'on déconseille le 5D aux baroudeurs à cause de cette porte...

La question de la tropicalisation. Passons à un autre point ; sur d'autres sites et dans la presse écrite, j'ai lu certaines critiques assez véhémentes contre le 5D car il n'est pas tropicalisé. Mon avis a toujours été que la tropicalisation est un gadget marketing coûteux, plus qu'un réel besoin (et j'opère pas mal sous les tropiques depuis 10 ans)... Vous me répondrez que le Nikon D200 n'est pas coûteux, bien que tropicalisé ! Certes, c'est mieux ! Mais ce n'est pas un argument très décisif selon moi, d'autant que 95% des utilisateurs n'utilisent jamais leur appareil dans des conditions extrêmes.

_mg_8281_1Port d'Aberdeen, Hong-Kong après le coucher du soleil. A f/2.8 au 1/30em de seconde, main levé, le bruit est correct pour du 800 ASA. Typiquement le genre de photos que j'aime faire avec mon 5D (car je suis pas du genre à m'encombrer d'un pied)...

Mis à part les EOS 1 et EOS 1n argentiques que j'ai eu (à une époque qui me parait lointaine), j'ai professionnellement utilisé beaucoup de boîtiers non tropicalisés sans jamais connaître aucuns ennuis... Il suffit de prendre des précautions élémentaires et ne pas tenter le diable : si l'on fait quelques photos sous une petite pluie (ce qui n'est pas interdit), il faut ensuite bien essuyer son appareil avec un chiffon et l'entreposer à l'air sec ! Si quelques gouttes sont rentrées par miracle à l'intérieur elles sècheront vite. J'ai même lu récemment l'histoire de deux EOS 20D qui ont passé deux minutes sous l'eau, au cou d'un reporter aventurier tombé d'une pirogue dans la jungle Péruvienne... Croyez-le ou non, après quelques jours de séchage dans une boite étanche remplie de silicate gel, un des deux appareils a remarché tout seul ! Pour le second, un passage au SAV a été nécessaire (moralité emportez toujours des sacs Ziploc et du silicate gel en voyage).

Mon conseil aux baroudeurs, est par contre d'éviter à tout prix de se "traîner" de trop gros appareils (genre 1D ou DX2), qui ne doivent être réservés qu'aux stades de foot et autres circuits de formule 1... Non seulement ils sont lourds, chers mais en plus vous êtes vites repérés comme professionnels. Optez au contraire pour la légèreté (indispensable en conditions difficiles). Les prix modestes des Nikon D200, EOS 30D (voire EOS 5D) permettent d'en emporter deux ! De façon à éviter les changements d'optiques trop fréquents qui sont eux vraiment très dangereux !

L'EOS 5D bon pour le service ! Pour conclure, Volker semble avoir globalement aimé le 5D au moins autant que moi (même s'il n'a pas eu la même météo que moi)... D'ailleurs il nuance son opinion sur la solidité de la bête dans sa conclusion : "Mais dans la pratique, cet appareil dégage une impression de solidité, bien supérieure aux boîtiers moins chers de la marque (350D et 20D). " Pour l'utiliser professionnellement depuis 2 mois, je peux vous assurer que cette sensation de solidité se renforce un peu plus chaque jour. J'aurais même tendance à dire que le 5D est un appareil idéal pour la photo de voyage !


Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (20) | TrackBack

26/02/2006

Essai, "grandeur nature" de l'EOS 5D à Palawan

Me voici revenu à Hong-Kong (autant dire au 21em siècle) après 4 semaines de vagabondage d’îles en îles en Mer de Chine et Mer de Sulu, notamment autour de l'île de Palawan la "dernière frontière des Philippines"...

_mg_2362Un vrai bonheur : poissons frais, mangues et papayes à chaque repas. Nage chaque jour dans des lagons turquoises au milieu des tortues et des barracudas. Une petite plongée de temps en temps... La vraie vie quoi ! Je ferme cette parenthèse en vous recommandant très chaudement Palawan : dans la catégorie "financièrement accessible", c'est l'un des derniers paradis sur terre !

Mais revenons à la photo : outre quelques images de commandes, le but du voyage était d'updater mon reportage précédent aux Philippines (qui datait de 1999) et de mettre en boite des "illustrations" (comme on dit dans le jargon : le genre d'images de cocotiers qui font planer)... Sans oublier de souffler enfin un petit peu (mon précédent voyage au Ladakh ne fut pas très reposant). Avec ce programme bien moins chargé qu'à l'habitude et qui ressemblerait presque à des vacances (d'autant que mon amie Sharon m'accompagnait), j’ai trouvé le temps de prendre quelques notes en route, histoire de vous livrer mes impressions de terrain sur l’EOS 5D (que j'avais déjà rapidement essayé à Paris mais c'était bien trop rapide pour me faire une opinion définitive).

_mg_6345L'auteur en action (merci Alice pour ta photo), avec le 5D, et un 16-35 f/2.8 équipé d'un filtre polarisant.  Vous remarquerez que je me passe très bien du grip BG-E4, car la prise en main de ce 5D est excellente même  en verticale.

Car l'analyse des fiches techniques et des images c’est très bien, mais rien de tel qu’un essai grandeur nature pour se faire une idée des vraies qualités d’un appareil... Après avoir commis pas moins de 47 Go d’images ( et oui, c'est un 13 MP ), mon opinion est faite. N’y allons pas par quatre chemins : cet appareil est une véritable merveille et le "full frame" un avantage décisif qui justifie largement la différence de prix avec un Nikon D200, (contrairement à une idée un peu rapide que j'avais exprimé ici).

_mg_1808Sharon se la coule douce face au soleil couchant sur Flower Island ! Même s'il ne faut que 20 minutes pour en faire le tour, il est difficile de s'ennuier sur cette île... Surtout avec ce genre de lumières. Je précise qu'aucunes des images publiées sur cette page n'ont étés retouchées (excepté l'horizon). Vous remarquerez d'ailleurs quelques poussières sur mon capteur.

Le saut qualitatif est énorme face à l'EOS 20D et surtout l'agrément d’utilisation est en très net progrès par rapport à tous les appareils numériques que j'ai eu l'occasion de prendre en main jusqu'à présent… A l’usage c’est d’abord le viseur qui régale l’œil du photographe digital (franchement frustré depuis quelques années). Depuis l’an 2000, je suis en effet passé par l'EOS D60, l'EOS 10D et l'EOS 20D, dont les viseurs étaient de vrais culs-de-bouteille, je m'en rends compte aujourd'hui ! Il faut le voire pour le croire, allez dans un magasin et comparez vous-même.

_mg_4267Envie de faire trempette ? L'eau approche les 29° : c'est presque trop...

Avec le 5D, l’usage d’un filtre polarisant redevient tout à fait agréable : j’en ai d'ailleurs usé et abusé pendant ces quatre semaines de voyage ! Il fallait me forcer pour empoigner de temps en temps mon 20D sur lequel était monté un 70-200 f/2.8 L-IS (dans les faits j'avais plutôt tendance à échanger les optiques que d'utiliser les deux boîtiers alternativement). J'en profite pour signaler que mon EOS 20D est à vendre (avec deux batteries) ainsi que mon 10-22 mm, une optique fort pratique (comme je l'ai écrit ici)… Si vous êtes intéressés contactez moi !

_mg_4184_1Pour revenir à l'usage du 16-35 f/2.8 avec l'EOS 5D : je dois admettre que l'on déplore un certain vignetage entre 16 mm et 20 mm. Il s’atténue un peu en fermant le diaph, mais reste tout de même assez visible. Surtout si vous osez (comme je l’ai fait sur cette image à droite) le polarisant au super grand-angle, ce qui donne des images pour le moins extrêmes...

Il est heureusement toujours possible de corriger ce vignettage dans Photoshop (ou DxO pour les fanatiques de perfection), surtout si vous avez pris la précaution de shooter en RAW. Adobe Camera Raw est également pratique pour cela (contrairement à Aperture qui n'offre aucun outil de dévignetage comme nous l’avons déploré ici).

 

_mg_0912Vue d'hélico de Flower Island ou nous avons passé 6 jours... On y déguste poissons frais, crabes, huîtres et on n'est pas embêté par les voisins (nous étions deux). Si vous vous lassez de la plage de sable fin, un bancas vous emmène à la découverte des îles alentour, ou visiter la ferme perlière voisine. 

Tout ça me fait dire que d’ici quelques années, lorsque des logiciels similaires à DxO seront embarqués directement dans le processeur de l’appareil, la qualité technique de nos photos sera amenée à connaître une fulgurante progression (peut-être au détriment d'un certain réalisme).

Je crois l'avoir déjà écrit : il serait très intéressant de comparer sur mire la qualité des images obtenues par le couple " EOS 20D + 10-22 " avec celles obtenues avec le couple  " EOS 5D + 16-35 "…  Voilà un test que l'on aimerait beaucoup lire dans Chasseur d'Images ! Vu la différence de prix entre les deux solutions il devrait tout de même exister une différence qualitative, au-delà du nombre de pixels, bien entendu...

_mg_5003Petit tour en Seakayak dans le "small lagon" non loin d'El Nido, la perle de Palawan !

Au risque d'en contrarier certains, j'en profite pour rappeler que je reste (en tant que professionnel) un farouche partisan de la course aux pixels : plus il y en a mieux c'est ! Du moins tant qu'il s'agit de pixels de bonne qualité, comme sur cet EOS 5D...

Avec cet appareil, j'ai donc retrouvé un plaisir de faire des images que je n’avais plus connu depuis l’époque des EOS 3 et EOS 1N argentiques. Je ne sais si c’est la magie du «full frame», la clarté du viseur, ou la beauté enchanteresse de Palawan ; mais je crois bien que le style de photos que j’ai pris ces derniers temps est différent ! Beaucoup de grands paysages au 20 mm avec 4/5 de ciel et des premiers plans très proches…

_mg_2783_1Essai rapide du mode N&B du Canon, avec ces gamins qui jouaient sur une balançoire par un après-midi orageux... C'est une décision un peu difficile à prendre, que de se priver des couleurs quand l'on sait que l'on pourra toujours passer au noir et blanc sur l'ordinateur...

Je n’ai pas vraiment pris le temps d'expérimenter lors de ce voyage, les différents « styles d’image », un sujet déjà abordé ici. Je me suis contenté de rester en « style paysage », après l’avoir personnalisé avec une accentuation de niveau 2 au lieu de 3 par défaut. Pour mémo, tous les autres "styles d'images" sont réglés avec une accentuation à 2 par défaut sur une échelle de 7 (voilà qui pourrait en rassurer certains quant aux capacités de l’EOS 5D à faire des photos bien nettes : une autre question longuement traitée ici).

OK, certains regretteront peut-être l’absence de quelques infos dans le viseur en particulier la sensibilité ISO. Mais personnellement  cela ne me gêne pas vraiment...

_mg_4416Il faut tout de même préciser qu'au moment de changer la sensibilité (du pouce avec la molette arrière après une pression sur le second bouton près du déclencheur), le nombre ISO s’affiche quelques secondes dans le viseur. On peut donc passer de 200 à 300 ISO sans quitter son sujet des yeux : presque aussi simplement que l’on change de diaph et de vitesse. Pratique !

Il en est de même pour la correction manuelle d'exposition et de la correction manuelle d'expo du flash qui sont disponibles dans le viseur. D'une façon générale à propos des infos disponibles dans le viseur : mon opinion est que trop d’info tue l’info !

_mg_4715_1Helicoptère Island (il y a plus poêtique comme nom, mais de loin l'île ressemble au fuselage d'un helico)...

On a surtout besoin de connaître vitesse, ouverture, quelques infos sur le flash et point final ! Au-delà, c’est l’encombrement visuel qui guette et empêche une lecture rapide...

De toute façon, on shoot le plus souvent sur le vif : les meilleures photos sont celles prises dans l’instant (un quart de seconde plus tard et il est déjà trop tard). Et pour ce genre d’images : on a de toute façon jamais le temps d'analyser beaucoup d'infos dans le viseur !

C’est pour ça que mon appareil est toujours allumé et réglé en fonction de la météo et de l’ambiance du moment. Je connais à tout moment ses réglages (en particulier à quelle sensibilité j’en suis resté lors de la dernière image) et je suis toujours prêt à déclencher...

_mg_2256Une plage non loin de El Nido, un véritable paradis toujours préservé du tourisme de masse...

Pour un autre genre de photos par contre : quand on a le temps de “lécher” son cadrage et que l'on peut prendre le temps de peaufiner ses réglages, il est plus confortable d'utiliser le grand afficheur LCD... C’est vrai qu’il existe à ce propos une vraie différence de philosophie entre Canon et Nikon : ce dernier propose toujours plus d’options, plus de boutons et affiche plus d’infos… Tant mieux il y en a pour tous les goûts.

Dans la pratique, le changement d’écran (en luminosité et en taille (un poil plus grand que celui d'un D2X) est également un « plus » infiniment appréciable.

Img_6579Parfois il ne faut pas hésiter à se mouiller ! Sans être tropicalisé, l'EOS 5D s'est montré plutôt résistant aux projections et au sable... Un petit coup de chiffon chaque soir  est suffisant pour éviter les ennuis. L'absence de flash protège toute la partie supérieure du boitier qui de ce fait est également moins sensible aux petits accrochages (quand on le glisse dans un sac en vrac. l'EOS 5D "fait costaud"... L'utilisation d'objectifs équipés d'un joint d'étanchéité participe en plus à la bonne tenue de l'ensemble.

Absolument impossible de revenir en arrière, croyez-moi ! Réglé à sa luminosité maxi il permet de vérifier ses images même sur une plage de sable blanc, sous le ciel lumineux des Philippines.

Bien qu’élevé à l’école de la photo argentique, je suis personnellement toujours adepte lorsque je viens de shooter une série d’images, d’un rapide coup d’œil à l’écran, suivi de deux pressions sur la touche info pour accéder à l’histogramme.

_mg_6384Elle a un petit côté "Apocalypose now" cette image (bravo Alice) ! L'auteur (encore lui : il en profite pour une fois qu'il est sur les photos) a monté son 70-200 sur son 5D et cours partout comme un chien fou en attendant le coucher du soleil...

Contrairement à ce que je faisais au début du numérique (ou je shootais sans vérifier mes images façon photo argentique), je me suis finalement rendu compte qu'en éliminant tout au long de la journée des images moyennes, on gagne tout de même un peu de temps le soir lorsqu’il s’agit de décharger ses cartes de 1 et 2 Go...

J’en profite pour soumettre quelques idées aux ergonomes et ingénieurs de Canon à propos de la délicate question de l’affichage de l’histogramme. Rêvons un peu : il serait génial que ce dernier puisse être affiché instantanément dans le viseur de l’appareil, dès qu’une image a été réalisée. Ou mieux encore dès que le déclencheur est pressé à mi-course avec une mise à jour dynamique de celui-ci en fonction du cadrage et des réglages (comme dans Photoshop)… Ce serait le pied ça non ?

Ensuite pour la consultation des images, j’apprécierais un second mini écran horizontal (couleur si possible), exclusivement dédié à la présentation de l’histogramme (il pourrait se situer en dessous de l’écran principal comme sur l'EOS 1D).

_mg_1097Notre petite maison sur Flower Island...

Pour moi (et beaucoup d’autres pros) l’information la plus déterminante lors de la vérification des images est en effet l’histogramme. Or il est impossible actuellement de le visualiser, en même temps que l’image en taille écran (ou en mode zoom, ce qui est très important pour juger de la netteté). Idem pour les zones clignotantes d’avertissement de "sous" et de "sur" exposition qui sont également vitales...

_mg_2443_1Sharon et sa noix de coco sur Simissiu Island...

Ok, je veux bien croire qu’un écran supplémentaire seulement dédié à l’histogramme serait un luxe quelque peu onéreux ! Alors en attendant cette hypothétique évolution ; une solution provisoire (et peu coûteuse puisque logicielle) serait déjà d’afficher l’histogramme en surimpression transparente (très transparente svp Monsieur Canon, afin de ne pas gêner la lecture) au-dessus de l’image plein écran. Un peu comme le fait la dernière version d’iview en vue media (voilà que ça recommence : je ne peux m'empêcher de dire du bien de iView)... Voilà qui m’éviterais un agaçant (et obligatoire) double-clic sur le bouton info, quasiment pour chaque image que je vérifie, suivi d’un troisième clic pour revenir en vue plein écran, et encore de deux ou trois clic sur le bouton zoom avant pour vérifier la netteté, puis autant sur le bouton zoom arrière, avant de repasser à la vue suivante…

File070Snake Island près de El Nido...

Tout ça, car il est impossible actuellement de changer de vue si le zoom est activé (c'est très con ça). Ahhh, si seulement l’histogramme était accessible à tout moment on pourrait vérifier d’un coup : netteté ET exposition, puis passer à la vue suivante en un seul clic ! Quel énorme gain de temps ce serait ! Je ne comprends pas que les ergonomes de Canon ne soient pas arrivés tout seuls à cette solution simple, ils devraient s’inspirer un peu d’iView… Fin de cette grosse  parenthèse.

A noter qu’il me semble que la précision de l’exposition a progressé entre le 20D et le 5D. Sur le premier j’avais souvent tendance à faire une correction manuelle négative d’un tiers de diaph afin de préserver les hautes lumières. C’est devenu à peu près inutile sur le 5D, peut-être est-ce à cause de la dynamique accrue du capteur full frame et de ses photosites de plus grande dimension ?

_mg_1421_1Petite visite à la ferme perlière proche de Flower Island... Le 16-35 mm f/2.8 est précieux pour saisir ce genre d'images !

Par contre, là ou ça fait mal : c’est lorsqu’il s’agit de remuer les gigas et les gigas d’images (47 en quatre semaines) que l’on produit très rapidement avec ce 13 MP de rêve. Surtout lorsque l’on shoot en RAW + JPEG (comme je le fais dans 10 à 20 % des cas, dès que la lumière devient délicate ou qu’un contre-jour survient).

Avec de telles masses de fichier, la dernière version d’iView (encore) s’avère d’autant plus indispensable pour travailler confortablement (ne me demandez pas ce que je pense des logiciels offerts par Canon, je ne les ai même pas installés tellement ils sont largués en terme de rapidité et d’ergonomie). Inutile d’insister également sur la nécessité d’une configuration informatique très musclée (j'en avais déjà parlé au retour de mon reportage au Pérou il y a un an et demie avec l'EOS 10D... Une éternité ! ).

_mg_1476Il a pas l'air commode le monsieur. A 500 USD minimum la perle, vous imaginez bien que l'on accoste pas en touriste sur les plages qui bordent Pearl Farm... Encore et toujours l'indispensable 16-35 mm f/2.8 et son filtre polarisant !

Aujourd'hui je considère mon vieux Powerbook 12 pouces (dont j'ai récement parlé ici) plus comme videur de carte de luxe que comme un véritable outil de traitement d’images ! Vivement le Core-Duo… (en ce qui concerne mon expérience en voyage avec les videurs de cartes, c'est par ici et par ici...)

Une anecdote pour conclure. Je n’ai pas perdu mon habitude favorite d’écrire lors des liaisons en avion, bus, jeepney ou bancas ; du moins si le paysage ne présente pas d’intérêt particulier. Alors que je tape ces lignes, nous volons vers Manille dans un coucou de 16 places au milieu d’une dépression tropicale à deux doigts de tourner au typhon…

_mg_2399Le décollage de l’aéroport de brousse de Busuanga a été plutôt mouvementé, tant à cause de fortes rafales que de la surcharge embarquée. A tel point qu’il m’a fallu me délester de 10 kilos de bagages qui arriveront - inch’alah - à Manille dans quelques jours... Il a fallu également parlementer 50 min avec d’autres passagers qui refusaient de se séparer de la moindre petite culotte sale ! Alors qu’ils étaient LA cause de surcharge avec leurs bouteilles de plongée (voyager en Asie avec ses bouteilles est aussi ridicule que d’emmener son G5 tour en camping). Les Suisses (puisqu’ils étaient Suisses) n’ont rien voulu céder, mais comme tous les autres passagers ont bien voulu abandonner une partie de leurs bagages, nous avons finalement pu décoller…

_mg_6084_1Mon 5D a chopé la "banca-attitude"... Pour info : les bancas sont les trimarans à balancier que l'on utilise partout aux Philippines. Suspendu aux mats, c'est encore là qu'il est le moins exposé aux projections.

Cet épisode comique m’a fait réfléchir : il est évident que le photographe numérique voyage plus chargé que son ancêtre argentique : disques de sauvegarde, chargeurs de batteries, boîtes de CD, câbles divers, videurs de cartes… Autant d’accessoires nouveaux qui alourdissent finalement pas mal nos bagages. L’EOS 5D est plus lourd que l’EOS 20D... Qu’en sera-t-il du remplaçant de mon Powerbook 12 pouces ? Le Macbook Pro 15 pouces me tenterait bien ( il est bien cher je trouve comparé aux PC de rêve que l'on trouve à HK  ), mais je considère le format de l’actuel 12 pouces et ses 2 kilos comme un maximum acceptable pour voyager confortablement…

_mg_2919SUr la route d'El Nido, petite pause sur Cocoloco Island...

Grrrr ! Dire qu’il va encore falloir attendre ! Certains se plaignent du renouvellement trop rapide des gammes de produits électroniques, je ne suis personnellement pas du tout de cet avis ! Espérons que Steve Jobs nous sorte de sa manche un portable 13 ou 14 pouces spécialement conçu pour les photographes. Avec au moins deux ports FW (merci d’avance) ainsi qu’un slot PCMCIA… Et qu’il ait la main plus heureuse qu’avec Aperture !

En attendant donc que de prochaines avancées techniques remédient à nos petits problèmes de « surcharge pondérale »  consolons-nous en gardant à l’esprit que les possibilités techniques (sensibilité  ISO, agrandissements, corrections, impressions, transmission, sauvegarde, ect...) offertes par les fichiers issus de la dernière génération d’appareils (Nikon D2X ou Canon EOS 5D) dépassent maintenant largement celles offertes par nos diapos du siècle dernier !

_mg_0455_1Si ces images vous ont donné envie de découvrir les îles paradisiaques et préservées des Philippines (un must selon moi), je vous recommande très chaudement de contacter Sylvain Gianni, un français passionné de voyage, installé à Manille depuis plus de 10 ans.

Il vous organisera un trip sur mesure  en fonction de vos préférences : plongée (à Coron), kayak de mer (à El Nido), farniente (à Flower Island), ou pour les plus courageux, trek dans les rizières en terrasse de Banaue (Nord de Luzon)...


ASIAVENTURE TOURS & TRAVEL

Room 305, De Villa Bldg. 1153 M.H. del Pilar St., Ermita 1000 - Manila, Philippines
asiaventureservices.com - info@asiaventureservices.com
Tel: (632) 526-6929 - Tel: (632) 523-7007  - Fax: (632) 525-1811

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (28) | TrackBack

25/02/2006

Réflexions à propos de l'EOS 30D remplaçant du 20D

Canon_eos30dEvolution en douceur et baisse de prix : le nouvel EOS 30D qui remplace le 20D devrait être en vente en Europe autour des 1500 euros (pour la fiche technique complète en anglais je vois renvois chez DPreview).

Le capteur reste le même (8,19 MP coefficient de focal de 1.6), ainsi que la cadence de 5 im/sec. L'appareil reçoit enfin un grand écran de 2,5" de diagonale (celui du 20D n'était vraiment plus dans le coup), un déclencheur plus endurant (donné pour 100.000 déclenchements), le même système autofocus que le 5D (à 9 plages + 6 plages invisibles), bénéficie des "styles d'images" comme son grand frère ainsi que d'une évolution du processeur Digic 2 et de quelques petites babioles en plus...

A par ça, pas de révolution : le 20D qui était déjà un excellent produit, devient juste un petit peu meilleur encore, pour un peu moins cher... Inutile de bouder son plaisir, avec son grand écran il me conviendrait parfaitement en second boîtier ! Pas de surprises mais des évolutions bienvenues. Il faut dire que Canon n'est pas vraiment poussé à l'innovation par ses concurrents directes... A part Nikon (qui ne parvient à livrer son fabuleux D200 qu'au compte-goutte), c'est le grand désert chez les autres marques...

Canon_efs_1755La sortie de cet appareil accompagnée d'un nouvel objectif (EF-S 17 - 55 mm F2.8 IS cf DPreview encore) uniquement compatible avec la lignée des réflexes à petits capteurs (formats APS, coefficient de focal de 1.6 à savoir les  : 20D, 350D, et 30D), a le mérite de nous éclairer sur la future stratégie de Canon qui semble décidé à mener de front la commercialisation de 2 gammes d'appareils :

  • Les reflexes amateurs experts à petits capteurs : 350D, 20D, 30D et suivants ; qui vont continuer leur chemins accompagnés d'une lignée d'optiques (les EF-S) qui se renforce progressivement. On peut espérer pour bientôt une vraie entrée de gamme à 8MP, genre EOS 3000D, autour de 600 euros.
  • Les reflexes pros grand capteurs : EOS5D et suivants (je vous renvoie au test "Grandeur Nature")... Il ne serait pas étonnant que les successeurs des EOS 1D mark2n bénéficient bientôt eux aussi de capteurs full-frame (et d'un nom plus court)... Et que leur taille de capteurs actuelle disparaisse. A noter qu'au sein de cette famille on note la bizarre cohabitation (pour combien de temps ? ) de deux systèmes de menus aux logiques ergonomiques assez contradictoires...

Aussi, je suis à peu près sur, que l'espoir de certains de voir apparaître un EOS 5D du pauvre (comprenez un EOS 50D à capteur Full-frame, plus abordable financièrement) ne reste vain à jamais...

Avis aux amateurs experts, futurs acheteurs impatients : inutile d'attendre davantage ! En milieu de gamme pour 2006, il vous faudra choisir entre 30D et 5D... Il est à craindre que ce dernier reste pour un bon moment encore l'entrée de gamme du monde full-frame. Tout juste pourra-t-on espérer voire son prix baisser progressivement...

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (6) | TrackBack

07/12/2005

Essai des "styles d'images" de l'EOS5D

Canon5d Suite au post précédent et aux nombreuses questions reçues par mail à propos des "photos nettes qui paraissent floues", je vous passe ici quelques expériences complémentaires réalisées cet après-midi. Petite remarque en passant : certains lecteurs n'osent pas poser leurs question en commentaire peut-être parcequ'ils craignent qu'elles paraissent idiotes... N'en croyez rien, on essayera de répondre à toutes les questions même les plus simples !

Alors voilà. Pour montrer qu'il est possible d'obtenir des images nettes  (selon votre propre définition de la netteté), quel que soit le boitier et les choix du constructeur (en l'occurence de Canon qui préfère ne pas accentuer les images des boîtiers haut de gamme) : nous avons mis en évidence les différentes qualité d'accentuations proposées par les différents styles d'images de l'EOS 5D. J'ai donc shooté par la fenêtre une image RAW + JPEG par style (en laissant chacun de ces réglages à leur valeur par défaut). Dans l'ordre des menus :

  1. Standard
  2. Portrait
  3. Paysage
  4. Neutre
  5. Fidèle
  6. Noir et blanc
  7. Paramètre utilisateur 1 (j'ai dopé netteté et saturation un peu)
  8. Paramètre utilisateur 1 (j'ai dopé netteté et saturation moyen)
  9. Paramètre utilisateur 1 (j'ai dopé netteté et saturation a Max)

Voilà un essai qui m'est très utile... Et m'a permi de me faire une idée sur les réglages que j'utiliserais par la suite ( n'imaginez tout de même pas que je passe tout ce temps rien que pour vous faire plaisir ! )... Il y a des différences subtiles entre tous ces styles d'images...

Images_style_1

Je précise que vous pouvez modifier chacun de ces styles, dont les paramètres d'origine sont par défaut à Zéro pour netteté, saturation, contraste, couleurs (il s'agit d'une sorte de balance des couleurs... mais pas vraiment). On peut imaginer (ce n'est qu'un exemple) qu'un reporter publiant exclusivement dans un quotidien des images de tailles moyennes, renforcera la netteté de tous les styles qu'il utilise au quotidien (attention : certains comme "Paysages" possèdent déjà un fort renforcement)... Afin d'allèger le travail de retouche et rendre ses images directement explotables à la maquette : "à manger tout de suite"...

Il peut évidement se le permettre, à condition qu'il shoot en RAW + JPEG : il aura toujours les RAW en cas de besoin pour une exploitation en grande taille éventuelle (necessitant moins d'accentuation : je rapèle une fois de plus qu'un petit format nécessite une accentuation forte alors qu'un agrandissement géant nécessite une accentuation modèrée). Oui : tous les RAW sont identiques pour tous ces styles (N&B compris) ... Evidement puisque ce sont de RAW ! Passons aux résultats ; je me suis limité à la présentation de 4 styles : Portrait, Paysage, Neutre, Utilisateur 3 :

Styles_images_5d_50_w Premièrement à droite, affichage à 50% : Le style neutre (le plus proche de la réalité captée par l'objectif parait carrément flou... Je peux comprendre que des photographes peu informé (même parmi les pros : au moins 80% des photographes) soient un peu déstabilisé s'ils adoptent ce réglage sans être prévenus... Alors que dans le même temps, le style Utilisateur 3 parait parfaitement net (et beaucoup plus flateur avec la saturation maxi, mais c'est une autre histoire). Typepad ne permettant pas d'afficher les grandes image à 100% , il vous faudra téléchargez le fichier ici pour bien comprendre : Download styles_images_5D_50_w.jpg

Secondement à gauche affichage à 350% : le style neutre a un aspect plus acceptable (et donne l'info la plus précise que permet d'obtenir l'objectif)... On constate des aplats parfaits, aucunes couleurs ni artefacts parasites dans le gris des persiennes. Aucunes bandes noirs ou blanches là ou il n'existe rien d'autre en réalité que le gris du volet... On pourra donc en faire ce qu'on veut dans Photoshop en fonction de la taille d'impression demandée... Styles_images_5d_350_w Il est aussi net que le permet votre objectif (ne confondons pas les problèmes). Alors que l'image faite avec le style Utilisateur 3 (très fortement accentué) apparait maintenant très abimée ( et elle l'est ! ). constatez ces artefacts colorés, ces bandes noirs et blanches qui encadrent systématiquement les frontières entre ce qui devrait être des applats de blanc et des applats de gris... Evidement la bonne image se trouve quelque part entre ces deux extrèmes : à vous de choisir ! Merci iView pour cette géniale table lumineuse ( avant, on faisait avec Photoshop : fenêtre > réorganiser > mosaïque... Mais c'était franchement moins bien ! ) Telechargez ce fichier ici : Download styles_images_5D_350_w.jpg.

Je ne refais pas les explications d'hier : lisez le post suivant et les commentaires très intéressants (vous verrez il ya de quoi lire)... Avec les styles d'image, Canon vous propose de choisir vous même (et plus facilement qu'avant) les paramètres de netteté (et pas seulement ceux-là) en fonction de vos besoins photographiques et du temps que vous désirez passer derrière votre écran, ou pas... Dans ce dernier cas dopez vos images avec un style utilisateur personnalisé plus agressif.

Mais sachez bien que plus on rajoute d'accentuation artificielle dans le boitier, plus on abime l'image. Alors si l'on veut un résultat optimal en bout de chaîne graphique (avis aux pros) autant accentuer les images plus tard dans Photoshop plutôt qu'à la prise de vue (on a rarement idée de la taille d'impression à ce moment là). L'accentuation est même chronologiquement la toute dernière des opérations de retouches : et faites-là de préférence sur une copie du calque de fond, de façon à pouvoir réparer d'éventuels dégats....

Picture_style Vous pouvez visiter cette page consacrée au vaisseau amiral de la gamme pro Canon : l'EOS 1D mark 2n ( ouf, faut le dire ! ) sur le site de Canon Japan. Et vous en apprendrez un peu plus sur les styles d'images ici...

Picture_style_std Picture_style_nostalg Et il y a aussi ce mini site Canon spécialement consacré au "Picture style" ! Vous y apprendrez qu'il est possible de télécharger de nouveaux picture styles que vous installerez dans votre EOS5D et EOS1D mark2n (ainsi que futurs EOS) ainsi que dans votre logiciel derawtiser Canon : Digital Photo Professional et RAW Image Task (qui ne sont malheureusement pas terrible par ailleurs, espéront que cela s'améliore grâce à la concurence d'Apperture, de Capture One et de Camera Raw et des autres...).

Nostalgia A travers DPP, vous pourrez donc les utiliser sur vos anciennes images. Pour l'instant seulement 3 styles sont proposés (sur cette page : Nostalgia, Clear et Twillinght), mais Canon annonce que de nouveaux styles seront par la suite ajoutés... Cela laisse imaginer d'intéressantes perspectives non ? Un peu comme avant, ou l'on pouvait acheter les films de son choix...

Et si j'étais Canon, je m'arrangerais avec Fuji pour que ce dernier propose un picture-style reproduisant fidèlement la Velvia 50... Encore mieux : chez Kodak, on aimerait bien télécharger un picture-style reproduisant les nuances précises de la Kodachrome 64 ! Histoire de retrouver un peu cette légendaire sensation de rouge, à peine teintée de nostalgie. Et tant qu'on y est pourquoi pas sur le site d'un grand studio d'Holywood, un picture style nommé "Technocolor" ? Rêvons un peu...

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (13) | TrackBack

05/12/2005

Si, si... L'EOS 5D fait des photos bien nettes !

Canon5d_front On dirait que ça recommence. En une semaine, deux personnes de ma connaissance qui ont acheté un EOS5D m'ont posé la question : "j'ai l'impression qu'il fait des photos floues mon 5D, t'en penses quoi ? Crois-tu que mes optiques ne soient pas à la hauteur, avec ce satané full-frame ? "

Cuk_350d_versus_1d Piqué (eh, eh, c'est le cas de le dire) par la curiosité... et sachant les problèmes de viseurs qu'ont connu certains 10D à une époque lointaine, et qu'il y a aussi eu dans un passé plus récent une certaine polémique autour de l'EOS 1D mark II (regardez cette image que l'on trouve sur le site de François Cunéo qui détail ici ses déboires ici avec beaucoup d'honnêteté). Alors, j'ai immédiatement répondu : "passe à la maison on va comparer avec mes deux 20D, histoire d'en avoir le coeur net"...

C'est un réflexe (je dois l'avouer) assez intéressé... Vu que je vais moi-même y passer au 5D ! Au fait j'ai un 20D à vendre : 950 euros avec une carte 512 Sandisk de type 2, et j'offre en plus 1 heure de conseils d'utilisation à l'heureux acheteur (si, si : je suis sérieux)...

Alors, (même si je l'ai déjà essayé à deux reprises le 5D), autant vérifier une fois de plus son piqué. Ce coup-ci en le comparant à d'autres appareils (je précise que j'ai déjà vérifié le piqué de mes 20D entre eux et face à plusieurs autres appareils : 20D, 10D, D60... Mes deux 20D font des images parfaitement nettes (du moins tant que j'ai pas la tremblote ce qui m'arrive souvent à partir de 4000m ! ).

Eos20_d_versus_eos5d_100_bw D'une façon générale, je ne crois que ce que je vois (et seulement après avoir fait de nombreux tests)... Et comme je n'ai jamais eu la chance de tester aucuns EOS 1D mark II, faisant des photos floues, j'ai toujours eu beaucoup de mal à me faire une opinion définitive sur cette affaire étrange d'EOS 1 "flouteurs"... Bon ! En tous cas en ce qui concerne le 5D de Didier (je n'ai pas encore le mien) on saura à quoi s'en tenir ! Et pour faire bonne mesure, je testerais également celui de mon amie Sandrine dans quelques jours (histoire de vérifier si tous les 5D se valent, ce dont je ne doute pas une seconde)...

C'est parti : on règle les deux appareils à 200 asa, priorité vitesse 200 em/sec, Adobe RGB, réglages et style d'image neutre (ni accentuation, ni saturation, ni contraste), en JPEG haute qualité, on monte tour à tour sur les deux appareil le même 70-200 L stabilisé. Je vise autant que possible (c'est pas simple avec le viseur à 95% et la différence de cadre) la même portion de paysage, histoire de comparer ce qui est comparable...

L'heure du résultat est venue (en fait c'est pas très long à faire cela nous a pris 3 minutes)... On compare d'abord les deux images à l'écran à 100% dans la géniale table lumineuse de iView Media Pro 3.0.1 (au fait : bienvenue cette petite mise à jour d'hier : quelques nouveautés intéressantes et deux ou trois bugs en moins).

Et là surprise : catastrophe ! Mais c'est vrai qu'il est pluuuuus net le 20D ! Et on dirait qu'il est flouuuu le 5D ! Fiiiiichtreuuuuu diaaaaaaantre ! Vous pouvez voire le résultat ( au dessus à droite ) dans Photoshop à 100% et constater en effet que l'image du bas ( celle de l'EOS20D ) semble bien plus nette ! (je précise que si l'espace de travail est sRGB c'est seulement pour plus de commodité lors les copies d'écran, nous avons bien travaillé en Adobe RGB et d'ailleurs cela n'a pas d'influence sur la netteté).

Eos20_d_versus_eos5d_300_bw Pour en avoir le coeur net je passe fébrilement à 300 % sous Photoshop ! Je crois défaillir ! Je me mets à douter (30 secondes)... Malgrès mes efforts, le cadrage des 2 images d'origines n'était pas parfaitement le même, domage pour la qualité de la démo (mais c'est à l'avantage du 20D).

Et là il apparait - ouuuuuf ! - que l'image du 5D est aussi nette que l'autre, mais qu'elle est moins accentuée artificiellement (ce qui la rend moins flatteuse à 100%). On s'en rend bien compte grâce à la bordure blanche qui borde les frontières entre les antennes et le ciel (en rouge c'est pas bien, en vert c'est bien). Bref comme je m'y attendais (et heureusement) elle est de meilleur qualité : parfaitement juste sans accentuation ...

Aucune accentuation ! Cela veut dire que l'on pourra accentuer ensuite tout son soul avec Photoshop (ou Apperture : argggh vivement jeudi matin et la conférence à 10h) !

Eos20_d_versus_eos5d_600_bw Pour vous convaincre de la présence de cette accentuation (qui n'est en fait qu'une détérioration de l'image) : j'ai renouvelé l'expérience à 600 % (à droite en bas)... Alors toujours flou ce 5D ? Ne trouvez-vous pas qu'il rend en fait beaucoup mieux le détail de cette antènne que son petit frère le 20D finalement ? C'est évident : le 20 D est beaucoup moins précis, car l'accentuation exagèré à en quelque sorte abimé l'image... Si l'on veut accentuer (dans un second temps) on pourra le faire beaucoup plus facilement avec l'image du 5D que celle du 20D car le fichier de départ est meilleur ! Je vous l'accorde, pour bien faire il aurait aussi fallu tester en RAW...

Pas convaincu ? Alors regardez bien (à gauche maintenant)  : je balance un méchant coup de contraste dans l'image et là vous ne pouvez pas la manquer la bordure blanche qui cerne l'antènne sur l'image du 20D. Ainsi que le bruit numérique qui vient perturber les aplats de l'image... Tiens on peut constater que l'EOS 20D génère un bruit plus grossier mais aussi un peu moins coloré que celui du 5D. Amusant, autant qu'invisible à une échelle plus normale...

Voilà ce qu'on appèle de la netteté artificielle ! Et l'occasion de prouver l'incroyable maîtrise du bruit de Canon... J'espère vraiment avoir un jour l'occasion de renouveller ce petit match entre un EOS-20D, un EOS1D, un Nikon D200 et un Nikon D2X ! En attendant d'avoir cette chance, je reste convaincu que Canon possède encore une courte tête d'avance sur ces question très pointues (en particulier sur les hautes lumières). Il n'empêche que le Nikon D200 est j'en suis certain, le meilleur appareil de 2005 (mais ne devrait-on pas parler en fait d'un appareil de 2006 en ce qui le concerne ? )

Eos20_d_versus_eos5d_600c_b Pour nous résumer : à 100%, l'image du 20D parait plus nette ! Mais parait seulement ! Car elle est en fait moins nette, moins précise, plus accentuée ! Résultat des courses : pour juger de la netteté d'une image issue d'un appareil de plus de 6MP ou 8MP, l'afficher à 100% ne suffit plus ; car à cette échelle l'accentuation artificielle (qui n'est pas forcément discernable à l'oeil) fausse le résultat visuel. Ce qui me pousse à penser d'ailleurs que les gens normaux n'ont pas besoin de plus de 6 ou 8 MP pour faire des photos de famille !

Alors que faire pour obtenir des images - apparament - nettes ? Revenir à des réflexes 6 MP ? Non certainement pas... Si vous voulez livrer à vos clients (sans travailler dans Photoshop), des images directement utilisables sans vous prendre la tête (comprendre : des images qu'ils jugeront nettes lorsqu'ils les regarderont en plein écran) : shootez simplement en RAW + JPEG avec les réglages d'accentuation du boitier à fond les ballons.

Les JPEG seront à manger tout de suite (d'apparence très nets ce qui plaira à tout le monde) et vous archiverez les RAW par devers vous pour les retravailler un jour si on vous demande d'en faire une 4 par 3... Oui, oui ! Une quatre mètres par trois mètres ! Je suis convaincu qu'entre des mains expertes : un RAW issu d'un 5D ( fichtrement net, excusez du peu ) pourra faire une honnête 4 par 3...

Demo_nettet_350d_eos1d Aussi, vous comprendrez, que j'y regarderais à deux fois avant d'admettre un jour l'idée que des EOS 1D mark II font des photos floues ! Cela je n'y croirais que lorsque je l'aurais constaté moi-même du bout de la souris...

Mardi 6 décembre  : Mise à jour ce soir avec une nouvelle expérience Commencez Par télécharger ce petit fichier : Download demo_nettet_350d_eos1d.jpg

J'ai voulu en savoir plus... Je suis reparti de l'image montrée plus haut qui semble prouver qu'un EOS 350D serait plus net qu'un EOS 1D mark II... C'est parti : Après application d'une courbe et agrandissement de cette image de plaques minéralogiques, je constate que :

A cette échelle extrème, la photo du haut (EOS 1D mark 2) apparait aussi nette que celle du bas (EOS 350 D). Aussi on comprend maintenant comment celle du bas visionnée en plus petit peut apparaitre plus nette. C'est parcequ'elle bénéficie d'une accentuation articiifielle. Accentuation ici mise en evidence par l'application d'une simple courbe en S renforcant le contraste.
En conscéquence apparaissent :

1 / des bordures claires épaisses (véritable détérioration de l'image en vue d'une exploitation poussée).

2 / Des bordures sombres (quasi inventées par l'appareil)

3 / Des taches  peu importantes se trouvent être exagérément accentuées (sur un portrait cela peut être est plus génant)

Certe cette expérience n'est pas très scientifique puisque je ne suis parti que d'une image publiée sur un site. Il faudrait faire l'expérience en vrai comme je l'ai fait entre 5D et 20D (mais je n'ai absolument aucuns doutes sur le résultat obtenu). Mais cela donne une idée sur la manière de procèder  pour comparer la netteté VERITABLE de deux appareils (et non pas la netteté apparante).

On peut ici conclure sans hésitation que l'image du haut est aussi nette que l'autre (et peut-être plus).

Celle du bas parait (et parait seulement) plus nette grâce a un artiifice logiciel. C'est d'ailleurs très bien ainsi : elle ravira les photographes amateurs qui regardent leurs images à 100% ou 200 % maximum à l'écran... Elle est idéalement adaptée à l'impression jet d'encre ou labo et sera idéale entre le 13x18 et le A4.

Rappelez-vous cette règle d'or : plus une image est imprimée petit plus elle a bseoin d'être accentuée ! Plus elle est imprimée en grand (ou plus on zoom dessus) plus l'accentation devient génante !

Ceci explique qu'un professionnel préférera sans hésiter l'image du haut qui pourra bénéficier de post traitements sans risques. Car elle est beaucoup plus fidèle à la réalité et n'apporte pas de modifications aux pixels. Conclusion : l'EOS 1D mark II qui a pris cette image me semble produire (à ce qu'on peut en voire ici) des images parfaitement nettes. CQFD !

<p><script language="javascript">
var uri = 'http://impfr.tradedoubler.com/imp/img/149297/1187084?' + new String (Math.random()).substring (2, 11);
document.write('<a href="http://clk.tradedoubler.com/click?p=17149&a=1187084&g=149297" target="_blank"><img src="'+uri+'" border=0></a>');
</script></p>

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (28) | TrackBack

13/11/2005

Test de l'EOS 5D sur D-Preview

Specsview02Après le test de iView par Cuk, voilà une autre somme : le test de l'EOS 5D sur D-Preview...

En anglais évidement, mais cela vaut la peine d'être imprimé (passez par l'icone imprimer)...

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (0) | TrackBack

04/10/2005

Prise en main Canon EOS 5D

Eos_5d_back_1Ce matin, essais rapides d'un EOS 5D et du nouveau zoom série L 24-105 F/4  stabilisé... Il est évident que cet appareil remplacera bientôt un de mes EOS 20D (en ce qui concerne le zoom c'est moins évident qu'il remplace bientôt un 24-70 f/2.8)...

Tout ça je le savais déjà, rien qu'à lire la fiche technique. Mais faire des plans sur la comète n'est pas tout à fait la même chose que tenir l'appareil entre ses main... Et mieux encore : examiner les fichiers obtenus ; en les comparant avec d'autres images du même sujet prises par un appareil bien connu (le 20D) dans les mêmes conditions de prise de vue.  

Téléchargez ici un fichier du 5D : _MG_9661_test.JPG, c'est juste pour vous donner une petite idée, elle a été réalisée avec le 16-35 f/2.8, la lumière était vraiment grise et moche (donc pas flateuse ce qui permet de voire ce que le boîtier à dans le ventre).

Eos5d_3_4Voilà qui est fait. Maintenant, place au faits... Et surtout au test comparatif en grand angle : Qu'en est-il si l'on compare EOS20D équipé d'un zoom Canon EF-S 10-22mm f/3.5-4.5 , avec un EOS 5D équipé d'un zoom Canon 16-35 mm f/2.8 ...

Premières impressions de prise en main : Boîtier très similaire au 20D un poil plus encombrant et plus lourd. L'absence de capot de flash en plastique (remplacé par un capot en aliage métalique) donne une sensation de solidité un peu supérieur au 20D. De mon point de vue de voyageur, je préfère tout de même la légèreté du 20D, mais le 5D reste tout de même beaucoup moins génant qu'un EOS1D !

La visée est une assez bonne suprise ! Claire et nette on se croirait revenu au temps de... L'argentique ! Je dis bravo ! Tout de même quelle bonne nouvelle que ce retour en force du capteur Fulframe...

L'écran : Boudiou ! Quel bel écran ! je suis certain que sa qualité améliorera le contrôle des images en cours de prise de vue... Surtout avec tout ce que l'on entend dire sur les histoires de profondeur de champs causées par la passage au numérique : je n'hésite plus (si j'ai le temps) à contrôler la netteté de mes images en cours de prise de vue ! Voilà pourquoi un écran plus lisible est un net progrès.

Les menus : Rien ne change vraiment par rapport au 20D, ils sont toujours 10 fois plus pratiques que ceux du 1D (quand Canon décidera-t-il d'uniformiser tout ça ? ). Je n'ai pas eu le temps d'aller regarder du côté des fonctions personalisées dont le nombre est en hausse (c'est toujours bien). J'ai pu rapidement essayer les styles d'image, ça a l'air intéressant, d'autant qu'on peut les personnaliser.

Autofocus : RAS, fautes de conditions d'expériences adaptées, je n'ai pu ressentir de différence malgrès les 6 capteurs invisibles suplémentaires... A suivre.

Importation des images : Importation imédiate dans Iview Media Pro 2.6.4, toutes les images sont reconnues immédiatement et les vignettes recalculées JPEG et RAW. Les RAW s'ouvrent avec la dernière version de Camera RAW...

Qualité des images : Bon, si je vous confirme que c'est du beau, vous me croirez sur parole ? Et bien vous auriez tord... D'autant que comme je l'ai déjà écrit, c'est un véritable non sens de parler de la qualité des images produites par un appareil... sans ni sans les comparer "côte à côte" avec celles d'un appareil de référence... Primo imprimées en A3. Secundo à 100% dans Photoshop (aller dans le menu : Fenêtre > Réorganiser > Mozaïque verticale ).

Alors j'ai pris les mêmes photos avec le 5D et mon 20D et shooté tous réglages à zéro en JPEG, (je ne m'attarderais pas sur le RAW, car je pars du principe qu'un appareil dois déjà donner le meilleur de lui-même en JPEG)... Oui je sais il aurait fallut aussi tester un Nikon D2X pour se faire une idée, mais je n'en avais pas sous la main. Le gain en définition est visible mais modéré, assez sensible dès l'affichage à 50% à l'écran. Il faut monter à une impression au format A3 pour bien voire la différence avec les images du 20D. Autrement dit : de nombreux photographes pourront se contenter du 20D... Il est certain que le gain de définition ne justifie à lui seul la différence de prix avec le 20D ( pour le dire autrement : la différence de prix est tout à fait justifiée... au vue de l'ensemble des qualités du boîtier, ouf je vais y arriver ! )

Le test comparatif en grand angle : Qu'en est-il si l'on compare EOS 20D équipé d'un zoom Canon EF-S 10-22mm f/3.5-4.5, avec un EOS 5D équipé d'un zoom Canon 16-35 mm f/2.8 ? Et bien vous allez être déçu, je n'ai pas trouvé que la différence soit si énorme que cela. Certes les images issues du couple boîtier fulframe + optique série L haut de gamme sont un peu meilleurs. J'ai pu noter une  abération chromatique beaucoup plus marquée avec le 10-22... Mais la différence n'est pas si évidente que cela, il est d'ailleurs difficile de dire si les images sont meilleurs à cause du boîtier ou de l'optique... En conclusion : définition mise à part, je pense que beaucoup de pro seraient bien incapables de différencier les images une fois imprimées. Ce zoom 10-22 est réellement étonnant, je l'avais déjà écrit ici ! Pour l'instant difficile de me faire une idée définitive, je vais essayer de faire des test complémentaires avec une meilleur lumière que ce matin...

A propos du zoom 24-105 f/4 : Moins encombrant que son grand frèere non stabilisé de la série L, il fera l'affaire en reportage tant que l'on a pas besoin de grande ouverture ( oui mais ça, ça arrive ! Heureusement que sur nos Canon récents, le 200 ASA est maintenant pleinement exploitable )... La stabilisation n'est pas un gadget en situations extrèmes (mais pour le tout venant entre 24 et 60 mm, c'est un peu too much non ? )... Je me suis pas encore fait un avis définitif. Pourquoi pas (après-tout) s'équiper de ce zoom, si l'on doit repartir de zéro. Il est moins cher qu'un 24-70 f/2.8 non stabilisé... Mais de là à en acheter un en complément du second, il y a un pas que beaucoup ne franchiront sûrement pas.

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (12) | TrackBack

22/08/2005

Canon EOS 5D : La course en avant...

Eos_5d_faceVoilà même pas 1 an que je croyais avoir trouvé l'appareil idéal avec le Canon EOS 20D, idéalement calibré avec ses 8 MP, très abordable financièrement et bien moins encombrant qu'un EOS 1D...

Et bien patatrac, ça y est : il me semble d'un coup dépassé, depuis l'annonce aujourd'hui lundi 22 aout de cet EOS 5D... A lire sa fiche technique, voilà l'appareil qu'il me faut ! Et comme depuis 10 ans que j'utilise des Canon EOS, je n'ai jamais été trompé par la fiche technique (les performances étant toujours dignes de ce qui était annoncé sur le papier), j'affirme sans hésitation : Voilà l'appareil idéal pour le reporter, à en juger par ses points forts :

- 12,5 Megapixels (4368 x 2912 pixels), là ça commence à être vraiment sérieux !

- Capteur plein cadre ( enfin ! Donc incompatible avec les EF-S comme le 10-22 mm )

- Encombrement réduit similaire au 20D (je n'ai jamais suporté le gabari des EOS 1D)

- Ecran agrandi à 2,5 pouces ( enfin ! )

- Une plus grande lattitude de paramétrage de l'image (netteté, sturation, ect...)

- Buffer size encore en augmentation (60 JPEG et 17 RAW)

- Ergonomie apparement déclinée de la série D60, 10D, 20D, bien plus agréable que l'usine à gaz des menus des EOS 1D...

Eos_5d_dos
Notons aussi quelques regrets :

- 3 images par secondes ( Seulement ? )

- Viseur toujours aussi étriqué (96%), sinon plus clair (?)...

- Toujours rien concernant la lutte contre les poussières (mais il faut avouer que l'on attendait rien de très concret de ce côté là).

- 3500 euros environ... ( Ils auraient pu descendre aux alentour des 3000 euros non ? ... )

A noter que l'EOS 1D mark2 (qui à 4500 euros, ne nous intéresse pas des masses lui par contre) a été lui aussi quelque peu mis à jour (écran arrière, buffer...). Et se nomme maintenant : EOS 1D mark2n... On finira par plus avoir la place d'écrire son nom, (l'appareil lui-même était déjà difficile à transporter).

Lire ici le communiqué de presse de Canon (US) concernant le génial 5D. Votre avis sur la question ?

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (21) | TrackBack

21/04/2005

Mise à jour du Firmware de l'EOS 20D

E_menuMise à jour du Firmware de l'EOS 20D, rendez-vous sur cette page de Canon Japan. Rien de bien compliqué, les explications en anglais sont très détaillées vous pouvez vous lancer. A noter que le but de cette mise a jour est principalement de prendre en charge le "wireless file transmitter WFT-E1"... Indispensable ? Pas forcément...

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (1) | TrackBack

04/04/2005

Test complet du 350D chez Cuk.ch

Logo_2A lire absolument : Le Test (sur 26 pages) du Canon EOS 350D réalisé par François Cuneo sur Cuk.ch... Un pavé ! Chasseur d'image est enfoncé, au fond de la mare ! N'hésitez pas à visiter également les autres pages de test dont il a le secret, que ce soit des logiciels (comme Iview Media Pro testé ici sur 14 pages) ou des appareils photos (autre passion de mr. Cuk) comme le test du Minolta Dimage A200 (un brige camera pas si mal que ça)...  Profitez en pour parcourir ce site Mac qui est l'un des 3 meilleurs de la toile francophone (et mon préféré de très loin) !

Posted by Actionreporter | Permalink | TrackBack

01/04/2005

Faisons le point sur le nouveau 350 D !

Ceci est une grosse mies à jour d'une note précédente (et je la repasse en tête de liste car elle continue de susciter des commentaires)... J'ai eu l'occasion de manipuler longuement cet EOS 350D hier... L'engin est incroyablement petit, la prise en main est bonne et le déclenchement discret (beaucoup plus silencieux que le 20D). On a vraiment envie de l'emmener en voyage !

Canon_eos350dUn appareil efficace, surtout en regard des modestes 1000 € déboursés pour le Kit ! Certes, on regrette l'absence de quelques réglages qui sont directement accessible par des boutons sur le 20D, alors que là il faut passer par les menus. Par exemple pour changer la sensibilité... Mais rien de dramatique.

Seul le zoom livré d'origine décevra un peu les photographes de bon niveau. Mais en négociant avec votre revendeur habituel, il est fort probable qu'il vous concoctera un kit sur mesure avec une optique un peu plus ambitieuse (par exemple un Tamron 17-35 f/ 2.8) ! N'hésitez pas à vous saigner un peu pour vous offrir Le 10-22 de Canon qui est une vrai petite merveille...

En conclusion, je ne vois aucunes raison de lui préférer un EOS 300D à prix cassé...

... (et encore moins  d'occasion) tant la différence entre les deux modèles me semble énorme ! Même les 10-D d'occasion auront du mal à trouver preneurs face à cette petite bombe. Seul le Nikon D-70 avec son excellent zoom constitue une alternative à condition d'être proposé moins cher (faute d'égaler les 8MP)...

MAJ : Tony nous informe de cette page intéressante comparant (en anglais)  le Nikon D 70 au "Digital Rebel XT" (nom américain de l'EOS 350D)...

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (26) | TrackBack

19/03/2005

Canon Digital Photo Professional (ouf), bientôt mis à jour

Canaon_digital_web_1Canon annonce une prochaine mise à jour de son dernier catalogueur Canon Digital Photo Professionnal... Un nom bien long, pour un soft aux fonctionnalités fort limitées et à l'interface fort peu... Mac ! Ne m'accusez pas encore de partialité et essayez le plutôt par vous-même... pour constater la misère ! La mise à jour en version 1.6.1 sera gratuite à condition que vous possédiez déjà sur votre disque une version quelconque du même logiciel, de "Canon File Viewer Utility", "EOS File Viewer Utility" ou de "RAW image converter"... En plus je m'y perd un peu dans tous ces logiciels Canon... Autant la gamme EOS est en pointe dans le domaine des réflexes numériques, autant les outils logiciels qui les accompagnent sont décevants !

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (4) | TrackBack

05/03/2005

A propos du Canon EF-S 10-22mm f/3.5-4.5

Lens1022thumb_3_1Petite question interessante de Tony (cela aurait été domage que tout ça reste caché au fond des commentaires) :

"... puisqu'on aborde le zoom Canon 10-22mm f/3.5-4.5 : j'imagine qu'il s'agit de la version EF-S de Canon, uniquement compatible avec les nouveaux reflex numériques (300,350,20D). Arghhh ! Moi qui ait un 10D, ne peux pas l'utiliser.

Kite_mg_4412_bigMerci Canon, de pousser à la consommation (je changerai de reflex le jour où la résolution doublera dans cette gamme, nah, tant pis pour toi, Canon ! Non mais...)

Bref, est-ce que son ouverture à seulement f/4 n'est pas un peu limite pour vous en tant que professionnel de la profession ;-) Il est clair que ce genre d'objectif très grand angle est davantage utilisé dans des situations où une grande profondeur de champ est requise, toutefois, une ouverture de f/2.8 est souvent très appréciable et implique une qualité de fabrication plus poussée. Qu'en est-il réellement ? C'est juste que je le trouve un peu "cheap" ce caillou."

Je me suis posé cette question avant l'achat de ce EF-S 10-22mm f/3.5-4.5 mais après l'avoir utilisé je vous assure que j'ai adoré cette optique (enfin, un vrai grand angle pour mon réflex numérique ! ).

Voire certaines images de kitesurf que j'ai réalisé en décembre (avec un sac Eva Marine)...

Il marche vraiment très, très bien et je ne suis pas gèné par l'ouverture (car dans le même temps en passant du 10D au 20D je peux travailler à 400 asa, là ou je me limitais à 100)... Maintenant si l'on désire jouer sur une très faible profondeur de champs pour faire de la mode ou des recherches "artistiques", le 14 mm f/2.8 (trop cher je sais) peut être une solution... Et puis j'ai toujours mon 16-35 f/2.8 en tant qu'optique standard. Concernant le prix : faire un objectif de 10-20 mm qui ouvre à f/2.8 est probablement plus difficile que de faire un 16-35 à f/2.8. Par ailleurs le fait qu'il n'ouvre qu'à f/3.5 - f/4 permet d'avoir un prix accessible (plus que le 16-35 f/2.8)... En résumé je n'ai pas l'impression qu'il soit trop cher.

Enfin, il n'est pas "cheap" du tout avec son moteur ultrasonic, la finition est parfaite, l'image pas mal du tout (à peine quelques déformations et vignetages légers aux focales extrème et ouvertures extrèmes. En conclusion, je dirais même que c'est une optique à acheter absolument pour tout utilisateur de Canon EOS 20D, et qui à très peu de concurence pour le moment (il y a un sigma qui vient d'être annoncé je crois, faudra l'essayer...)

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (4) | TrackBack

25/02/2005

Le Canon EOS 350-D est annoncé ! Comme prévu...

Canon_eos350dOn l'avait imaginé il y a quelques semaines... Et on s'était pas beaucoup trompé (sauf pour le prix), voici l'EOS 350D, petit frère de l'EOS 20D qui remplacera l'EOS 300D (vieux d'un an environ). Ces caractéristiques font saliver, et déjà j'imagine bien en possèder un exemplaire comme second boitier ou boitier de secours (les 600 euros environ qui le séparent du 20D valent-ils vraiment la chandelle ? Voilà la question qu'il faudra trancher une fois l'appareil en main). Notons tout de suite que les ingénieurs de Canon ont choisi (du moins pour ce que nous en savons à l'instant) des batteries incompatibles avec celles du 20D. Serait-ce pour éviter que les pros déjà équipé en 20D ne se ruent sur ce nouvel appareil ? A vous de juger...

Voici en attendant, les caratéristiques de la bête...

Voici en attendant, les caratéristiques de la bête :

- Capteur CMOS de 8 megapixels (presque le capteur de l'EOS 20D, super ! )
- Vitesse : 3 images par secondes sur une série de 14 déclenchements
- Enregistrement jpeg et RAW séparé (génial)
- Mise sous tension imédiate (enfin)...
- Connexion USB2 (m'en fout, j'utilise un lecteur de carte FW)
- Un boitier extrèmement compact
- Moins de 1000 euros boitier nu (on avait été un poil optimiste)

Eos350d02Il est donc devenu vraiment urgent de vous débarrasser des vos EOS 10D et autres EOS 300D... Canon  reprends une fois de plus l'avantage sur Nikon, et cette fois-ci dans l'entrée de gamme (l'EOS 300D était viellissant face au très convainquant Nikon D70 vendu en kit avec une très bonne optique, de loin supérieur à celle du Kit EOS 300D).

Le fait est bel et bien là :  Canon est véritablement en avance sur la concurence. Tant sur les crénaux semi professionnels (avec l'EOS 20D), que professionnel (avec les EOS 1D markII et EOS 1Ds markII)... Et maintenant c'est aussi le cas sur le réflex numérique amateur expert avec ce nouvel EOS 350 D...

Certe, il reste encore à l'essayer ! Mais depuis que j'utilise des Canon, je n'ai jamais été déçu entre la lecture des caractéristiques et la mise en pratique. Cet appareil est probablement une bombe !

La page Canon Japon : http://www.canon.co.jp/Imaging/eosdigital2/

Posted by Actionreporter | Permalink | Commentaires (36) | TrackBack

22/02/2005

Opération afiliate : 15% offerts sur Iview Media Pro

Awards Après plusieurs années de travaux pratiques quotidiens et après avoir essayé tous les catalogueurs d'images... Nous affirmons que Iview Media Pro (disponible en 5 langues sur Mac et PC), est l'une (sinon la) meilleure solution accessible aux photographes et aux petites (ou moyennes) structures...

C'est également le choix préféré de la presse photo  et informatique unanime ! Pour un prix raisonnable, vous disposez de la solution la plus complète disponible sur le marché.

Banner_468x60_2

Nous sommes donc très heureux d'offrir à nos lecteurs une remise de 15% sur l'achat de Iview Media Pro : 143,65 € au lieu de 169 € ( et seulement 33,99 € pour la version standard ). Macandphoto touche 10% sur cette vente, ce qui nous permet d'exister. Cliquez sur la bannière ci dessus pour en profiter...

Pour en savoir plus : Le site officiel - Sa traduction en français - Le Manuel gratuit en français - 10 outils en 1 - Revue détaillée des fonctions - iView en images - Le choix des pros - Awards et tests de la presse -

Posted by Actionreporter | Permalink | TrackBack